Japchae : vermicelles de patates douces sautées aux légumes et au boeuf

12 février 2016 par unmondevasion Pas de commentaires »

Il s’agit d’un plat coréen servi lors des fêtes traditionnelles que j’ai découvert pour la 1ère fois il y a quelques années au restaurant Songsan dans le 15ème arrondissement de Paris. Je l’ai d’ailleurs commandé à nouveau pour le déjeuner il y a 2 semaines ! Toujours aussi délicieux, d’ailleurs tous les plats sont très bons, je ne peux que vous recommandez cet établissement souvent rempli de coréens.

Je me suis dit qu’il fallait que je réalise ce japchae à la maison et la première chose était de trouver des vermicelles de patate douce. On reste donc dans le 15ème et direction Euro Mart (17 avenue Emile Zola), un petite épicerie spécialisée dans l’alimentation coréenne et japonaise près de la station Javel ouverte du mardi au dimanche. Elle n’est pas simple à trouver car elle se situe au pied d’un grand bâtiment dans un renfoncement. L’accueil y est fort sympathique, on m’a même proposé la carte de fidélité (-10% sur vos achats le vendredi et samedi). On y trouve de nombreux produits nippons et coréens, des légumes frais, un rayon boucherie et des surgelés.

J’ai pu donc acheter mes vermicelles de patates douces sèches (appelées dangmyeon) et j’en ai profité pour prendre des épinards frais japonais que j’aime beaucoup. N’oubliez pas non plus l’huile de sésame indispensable pour cette recette !

Japchae1

Ingrédients pour 4 personnes :

250 à 300 g de vermicelles de patates douces

200 g de filet de boeuf coupé en très fines lamelles

2 carottes

1 courgette bio

1/2 oignon

3 gros champignons de Paris ou Shitaké

1 poignée de feuilles d’épinard japonais

1 brin de ciboule

huile végétale

sel et poivre

Pour la sauce :

2 gousses d’ail écrasées

7 c. à s. de sauce soja

2 c. à s. de sucre de canne

5 c. à s. d’huile de sésame

1 c. à s. de graines de sésame grillées

1) Emincez finement l’oignon, la ciboule, détaillez en fines lamelles de 5 cm environ la courgette lavée sans l’éplucher. Pelez les carottes et taillez-les en fins tronçons de taille identique à la courgette. Ôtez le pied des champignons et coupez en grosses lamelles. Lavez les feuilles d’épinard, coupez la base avec les tiges et émincez grossièrement les feuilles.

Japchae3

2) Portez à ébullition de l’eau dans une casserole et plongez les vermicelles. Surveillez la cuisson, c’est très rapide, 5 minutes environ. Lorsque les pâtes sont cuites, égouttez-les dans une passoire puis ajoutez une cuillère d’huile de sésame et mélangez afin que les vermicelles ne collent entre elles. Préparez la sauce en mélangeant tous les ingrédients dans un petit bol et réservez.

Japchae2  Japchae4

3) Dans un wok avec de l’huile bien chaude, faites revenir les carottes et les oignons, ajoutez les champignons puis les courgettes. Faites revenir le tout à feu vif quelques minutes sans coloration, ajoutez enfin les épinards et la ciboule, mélangez puis réservez les légumes dans un bol. Dans le même wok, ajoutez une cuillère d’huile de sésame et faites revenir rapidement les lamelles de boeuf, salez et poivrez. Une fois les morceaux de viande encore un peu rosées, ajoutez les légumes sans l’eau de cuisson puis versez les vermicelles cuites. Faites sauter le tout en mélangeant bien pendant 2 à 3 minutes puis versez la sauce préparée, mélangez et éteignez le feu. Servez bien chaud et dégustez avec des baguettes.

Sukiyaki udon

1 février 2016 par unmondevasion Pas de commentaires »

Il n’y a pas une semaine où l’on ne mange pas japonais à la maison et ce soir je vous propose une petite recette de udons sautées au boeuf très rapide à préparer et absolument délicieuse que j’ai apprise via la vidéo de « A vos baguettes.com » (depuis mai 2015, Amélie ne publie plus de nouveaux billets mais vous pouvez toujours vous régaler avec toutes les recettes et vidéo accumulées sur son site).

sukiyaki udon

Ingrédients pour 3 personnes :

3 portions de udon fraîche

200 g de filet de boeuf

1 oignon

2 tiges de ciboule

3 à 4 champignons Shiitake ou à défaut de Paris

1  jaune d’oeuf

huile végétale

Pour la sauce :

50 ml de saké

3 c. à s. de sauce soja

2 c. à s. de sucre

1) Emincez l’oignon grossièrement et détachez chaque segment. Emincez très finement le filet de boeuf à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Pour les parisiens, vous trouverez dans le quartier japonais chez K-Mart au rayon boucherie des tranches de boeuf ultra fines, c’est le must (6-8 rue Sainte Anne). Taillez en biais les tiges de ciboule en petits tronçons. Emincez grossièrement les champignons. Mettez vos udons dans une passoire et rincez-les sous l’eau froide pour les séparer et laissez-les bien égoutter.

2) Préparez votre sauce : dans un petit bol mélanger le saké, la sauce soja et le sucre puis réservez.

3) Dans un wok, faites chauffer de l’huile puis disposez les lamelles de viande au fur et à mesure en remuant bien avec des baguettes. Ajoutez l’oignon et faites revenir le tout sur feu moyen-fort en remuant toujours pendant 2 à 3 minutes. Mettez les champignons qui vont absorber le jus de la viande et des oignons pendant 2 à 3 minutes. Ajoutez ensuite les udons égouttés puis versez votre sauce tout en mélangeant constamment jusqu’à ce qu’elle s’évapore quasi complètement. Il faut compter 3 minutes grand maximum. Incorporez enfin la ciboule et remuez pendant 30 s. Il ne vous reste plus qu’à dresser  les udons dans un plat creux et y déposer au centre un jaune d’oeuf. Mélangez rapidement pendant que les nouilles sont encore bien chaudes et dégustez avec des baguettes bien sûr !

Itadakimasu !

Crêpes indonésiennes à la noix de coco

30 janvier 2016 par unmondevasion Pas de commentaires »

Le 2 février approche, c’est bientôt la chandeleur et pour l’occasion je vous propose de délicieuses crêpes à la noix de coco appelées : « Kue Dadar Gulung ». La recette est issue de la Kitchen Trotter Box dédiée à l’Indonésie. J’avais déjà goûté à ces petites crêpes dans un restaurant malaisien du 15ème arrondissement de Paris « chez Fung » avec une garniture à la noix de coco caramélisée. Pour la couleur verte des crêpes, on utilise l’arôme de pandan en petit flacon que vous trouverez sans problème dans les épiceries asiatiques mais attention au dosage ! Quelques gouttes suffisent …

crepes indonesiennes coco1

Ingrédients pour 10 crêpes :

120 g de farine

1 oeuf

250 g de lait de coco + 50 ml d’eau ou 300 g de lait de coco

1 c. à c. rase d’arôme de pandan

1 pincée de sel

Pour la garniture :

125 de noix de coco râpée

100 g de sucre de canne

100 ml de lait de coco

1) Dans un grand bol, mélangez à l’aide d’un fouet la farine, le lait de coco, l’oeuf et l’arôme de pandan jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène. Laissez reposer la pâte à crêpes pendant la préparation de la garniture.

2) Dans une petite casserole, faites chauffer à feu doux le sucre et le lait de coco jusqu’à ce que le mélange commence à brunir. Versez la noix de coco râpée et mélangez bien. Laissez reposer quelques minutes.

3) Dans une poêle à crêpes légèrement huilée ou beurrée, réalisez les crêpes de 15 cm de diamètre environ jusqu’à épuisement de la pâte.

crepes indonesiennes coco2

4) Il ne vous reste plus que le montage : sur chaque crêpe, déposez l’équivalent d’une cuillère à soupe de garniture puis pliez les 2 côtés vers l’intérieur et roulez la crêpe à la manière d’un nem. Dressez-les sur un plat et je peux vous assurer qu’elles disparaissent très vite !

Pour un dessert à l’assiette, disposez sur une petite assiette 2 crêpes roulées avec une boule de glace vanille.

Gigot d’agneau au four

4 janvier 2016 par unmondevasion Pas de commentaires »

Un grand classique qui ravira les papilles des amateurs d’agneau, simple et convivial !

gigot d'agneau1

Ingrédients pour 6 personnes :

1 gigot d’agneau d’1,4kg environ

60 g de beurre fondu

2 échalotes

1 oignon

2 belles gousses d’ail

2 branches de thym

2 dl de vin blanc

1 dl d’eau

sel et poivre du moulin

gigot d'agneau2

1) Epluchez les échalotes, l’oignon et les gousses d’ail et taillez-les en mirepoix (grossièrement). Déposez le gigot d’agneau dans un plat à four sur les parures, le thym et les oignons, échalotes et ail. Arrosez la pièce de beurre fondu sur toute la surface à l’aide d’une cuillère. Assaisonnez généreusement et enfournez à 180°C pendant 45 minutes. Retournez le gigot à mi-cuisson et arrosez-le régulièrement pendant la cuisson.

gigot d'agneau3

2) En fin de cuisson, sortez le gigot et couvrez-le de papier aluminium pendant 10 à 15 minutes puis mettez-le au four en position grill pour terminer la coloration 3 à 4 minutes sur chaque face.

3) Retirez la viande du plat puis versez sur la garniture aromatique le vin blanc. Décollez les sucs à la spatule. Versez le tout dans une petite casserole et mouillez avec l’eau. Laissez réduire d’un tiers à feu doux. Filtrez et gardez au chaud.

4) Découpez en tranches votre gigot (la viande est rosée et pas desséchée). Servez avec le jus filtré, une purée de pomme de terre et un petit fagot d’haricots verts.

Roulades de filet de sole, fondue de poireaux et beurre à l’orange

13 décembre 2015 par unmondevasion Pas de commentaires »

Je me suis inspirée d’une recette de Cyril Lignac en apportant quelques modifications en particulier sur la cuisson du poisson. Il suggérait de plonger les filets de sole roulés dans 20cl de fumet de poisson porté à ébullition et de les laisser pocher 10 minutes hors du feu. J’ai préféré les faire revenir dans du beurre sur toutes les faces. A vous de choisir !

roulade sole beurre orange1

Ingrédients pour 4 personnes :

12 filets de sole soit 3 soles

4 poireaux

1 orange bio

75 g de beurre très froid + 40 g de beurre

2 c. à s. d’huile d’olive

aneth

sel et poivre

1) Epluchez, lavez et émincez les poireaux. Chauffez l’huile d’olive dans une petite poêle et faites-y suer les poireaux sans coloration pendant 15 minutes à feu doux en mélangeant de temps en temps.

2) Brossez l’orange sous l’eau, séchez-la et prélevez le zeste. Pressez la chair du fruit et chauffez le jus dans une petite casserole. Aux 1ers frémissements, ajoutez en parcelles 75 g de beurre bien froid en fouettant. Salez, poivrez et maintenez au chaud.

roulade sole beurre orange2

3) Coupez chaque filet de sole en 2 si ils sont trop grands et confectionnez les roulades, côté blanc à l’extérieur en commençant par la queue. Piquez-les avec un cure-dent. Salez et poivrez. Dans une grande poêle, faites fondre 40 g de beurre et mettez les roulades de sole. Laissez cuire sur toutes les faces à feu moyen pendant 6 à 8 minutes en les arrosant régulièrement de beurre de cuisson. Déposez les roulades sur une grille et retirez délicatement les piques.

4) Posez un cercle dans chaque assiette et remplissez-le avec 1/4 des poireaux émincés. Répartissez 6 roulades de sole sur les poireaux. Entourez de beurre à l’orange. Décorez avec les zestes d’oranges et quelques pluches d’aneth. Servez aussitôt accompagné de pomme de terre vapeur.