En route vers Chanaral

9 février 2008 par unmondevasion Laisser une réponse »

Petite balade matinale sur la plage de Bahia Inglesa où nous observons des animaux étranges agrippés à des boulets.

Nous prenons la panaméricaine (Ruta 5) vers le nord et nous nous arrêtons un moment au port de la Caldera avec ses bâteaux de pêche colorés qui se reflètent dans l’eau.

Une douzaine de kilomètres plus loin, des rochers de granite présentent des incrustations circulaires de minéraux tout à fait spectaculaire : « El granito orbicular » est une rareté géologique unique au Chili et déclaré Santuario de la Naturaleza en 1981.

Attirés par des cris familiers, nous découvrons une grande colonie d’otaries sur un ilôt rocheux. Nous restons plus de 2 heures à les observer et à les photographier.

Les urubus virevoltent au-dessus de nos têtes et les rochers sont recouverts d’algues et de chitons.

Toujours en remontant sur Chanaral, cette fois-ci vers l’intérieur des terres, des cactus colonisent des rochers aux formes insolites.

Des petites chapelles comme celle dédiée à Santa Teresa de los Andes sont très courantes sur le bord de la route.

Nous longeons la côte Pacifique, quelques cactus cierges se dressent à l’horizon, des gousses ligneuses et spiralées jonchent le sol par centaines.

18h arrivée à Chanaral où nous empruntons l’escalier derrière l’église pour accéder à la tour du millenium afin d’avoir un point de vue générale de la ville.

Nous trouvons une petite auberge au calme pour la nuit : l’Hostal Pan de Azucar, tenue par Willy Donde, un homme adorable qui s’occupe à merveille de ses hôtes !

Tout près de là, un petit restaurant familial « Capely » sert un excellent pescado a la plancha o fritas. L’endroit ne paye pas de mine mais on n’y mange bien et copieusement.

Publicité

Laisser un commentaire