Geysers del Tatio – Pukara de Quitor

17 février 2008 par unmondevasion Laisser une réponse »

Départ à l’aube vers 4h30 du matin pour atteindre les geysers del Tatio situés à 4320 m d’altitude au lever du soleil, meilleur moment pour observer les formations de cheminées de vapeur des nombreux geysers actifs. Plus de 2 heures de piste caillouteuse étroite dans le noir complet, une température extérieure plutôt froide et un nombre inimaginable de minibus en convoi sont un passage obligé pour aller admirer ce spectacle géothermique célèbre dans le monde entier ! A notre arrivée, des centaines de touristes s’agglutinent déjà autour des geysers dans la pénombre.

La magie du lieu perd un peu de son charme mais nous décidons d’en faire abstraction afin de profiter au maximum des fumerolles et des bouillonnements qui se manifestent à nos côtés.

Le meilleur moment est lorsque le soleil pointe doucement ses premiers rayons : les images des flux de vapeur à contre-jour, s’élevant parfois à plus de 6 m de haut sont fantastiques ! Ambiance unique et inoubliable mais qui dure très peu de temps…

Pendant que certains se réchauffent dans une piscine naturelle d’eau thermale, nous buvons un mate de coca, l’infusion locale idéale contre le mal d’altitude et favorisant une bonne oxygénation de l’organisme. Avant de ressortir du site, il faut payer les droits (3500 pesos/pers.).

Sur le chemin du retour, nous croisons quelques vigognes au niveau d’une lagune d’altitude.

Au village de Machuca, nous avons goûté les délicieuses brochettes de viande de lama et photographié la charmante petite église blanche.

 

Nous arrivons vers 13h à San Pedro où nous profitons de la piscine de l’hôtel pour nous relaxer.

Nous partons en fin d’après-midi visiter les ruines de la Pukara de Quitor (2000 pesos/pers.) dominant le Rio San Pedro sur fond de ciel orageux. Ce fort date du XIIème siècle et a été déclaré monument national en 1982.

Nous sommes allés au restaurant Tierra Todo Natural dans la rue Caracoles. On nous apporte 2 petits pains ronds typiques avant d’entamer le repas. La carte met à l’honneur des produits sains et frais (panqueques aux légumes et tortilla au quinoa).

Pour couronner le tout, un groupe de 4 chanteurs et musiciens andins ont mis de l’ambiance tout au long de notre dîner.

Publicité

Laisser un commentaire