Archive pour 14 avril 2008

Palais des vents – Fort d’Amber – Ranthambore

14 avril 2008

Après un délicieux petit déjeuner, nous retrouvons Sharma vers 8h devant le palais des vents (ou Hawa Mahal) d’architecture Rajpoute merveilleusement éclairé à cette heure-ci. Des centaines de fenêtres à jalousies ornent la façade sur 5 étages permettant aux femmes de la cour du Maharadjah d’observer le spectacle de la rue sans être vues. Ce palais des vents doit son nom au fait que la brise circule facilement au niveau de toutes ses ouvertures.

Nous nous dirigeons ensuite à 10 km au nord de Jaipur pour admirer le fort d’Amber entouré d’une muraille longue de 9 km et dressé à flanc de colline.

Les éléphants et leur cornac permettent aux touristes d’atteindre l’entrée de l’édifice.

L’ascension à dos d’éléphant prend une quinzaine de minutes.

Nous rentrons dans une première cour très animée.

Nous passons ensuite par une porte monumentale (la Ganesh Pol) menant à une autre cour intérieure où se trouve la salle d’audience publique, le Diwan-i-Am soutenue par des piliers.

Plus loin, nous pouvons admirer le Sheesh Mahal en marbre blanc couvert de milliers de miroirs taillés dont le travail de restauration est en cours…

Le fort compte de nombreux moucharabieh, un dispositif formé d’un grillage serré permettant d’observer sans être vu et de fournir de l’ombre.

Depuis le fort, nous avons une vue panoramique splendide :

Les charmeurs de serpents se donnent en spectacle :

Les femmes en sari coloré déambulent au milieu des cours de la forteresse et les enfants se désaltèrent.

Notre Maharadjah en pleine négociation :

Sur la route nous ramenant à Jaipur, se dresse le palais des eaux, le Jal Mahal au milieu d’un lac naturel.

Nous faisons un bref arrêt dans une fabrique de tapis et de textile.

Nous regagnons notre hôtel pour le déjeuner vers 13h. Cet endroit est vraiment très agréable.

14h30 : il nous faut prendre la route pour Ranthambore (175 km). Nous avons passé près d’1h à la sortie de Jaipur dans un embouteillage. La circulation est toujours aussi spectaculaire et on se demande comment il n’y a pas plus d’accidents.

Nous arrivons au lodge Ranthambore Regency à 18h45 juste avant la tombée de la nuit.