Du marché flottant de Cai Be à Chau Doc

24 avril 2009 par unmondevasion Laisser une réponse »

Nous quittons notre maison d’hôtes en bateau vers 7h30 en direction du marché flottant de Cai Be. Nous en profitons au passage pour faire une petite halte dans une pépinière d’arbre fruitier. Nous déambulons au milieu des jacquier, carambolier, manguier, cocotier, ylang-ylang etc…


Nous croisons sur le fleuve d’énormes bateaux transportant des monticules d’écorce de riz servant de combustible.

Nous arrivons enfin au niveau du marché fluvial de Cai Be où se réunissent les grossistes spécialisés dans un ou plusieurs fruits et légumes. Chaque gros bateau possède une longue perche sur laquelle est accroché un échantillon de la marchandise vendue. On assiste à un va-et-vient des petites embarcations qui viennent s’approvisionner.

En toile de fond se dresse la cathédrale :

Un nouvel arrêt pour assister à la fabrication des galettes de riz ainsi que la préparation du riz soufflé !

Les rives du fleuve sont couvertes de maisons sur pilotis :

Nous rejoignons ensuite Sadec, ville à l’architecture coloniale célèbre depuis le tournage du film L’Amant inspiré du roman de Marguerire Duras. Nous visiterons et déjeunerons d’ailleurs dans la fameuse maison de l’Amant.

Nous avons particulièrement adoré le marché de Sadec le long du fleuve, je crois bien que ce sont les plus beaux étals de fruits, légumes et poissons que nous ayons vus au cours de notre périple. Une grande diversité et un festival de couleurs et d’odeurs…

Vers 13h, nous reprenons la route pour Chau Doc, le point extrême nord du delta à la frontière entre le Cambodge et le Vietnam.
En chemin, nous assistons à la cueillette des tiges de lotus entre 2 gouttes de pluie :

Nous partons à la rencontre des communautés musulmanes Cham de la région et allons découvrir les fermes piscicoles flottantes où sont élevés les poissons-chats asiatiques, ressource locale importante. En bordure du fleuve Bassac (Hau Tiang) est d’ailleurs érigée une statue monumentale :

L’élevage des poissons se fait dans de grandes nasses installées sous les maisons flottantes :

Nous faisons un petit tour dans la mosquée et passons un moment dans un village Cham en compagnie des enfants.

Retour dans les rues de Chau Doc :

Ce soir nous nous rendons à la pagode de la Dame Céleste. Nous sommes les seuls occidentaux … des milliers de fidèles affluent ici en particulier pendant la fête du 4ème mois lunaire, ils viennent faire des offrandes pour avoir la chance et la prospérité. On y vient aussi brûler des bâtons d’encens.

Il règne une belle atmosphère, une petite fille m’a chanté spontanément une chanson en vietnamien, c’était très touchant.

Chung a commandé pour cette occasion un cochon de lait laqué.

Nous avons fini la soirée autour d’une table à le déguster plus une fondue et les bouteilles de bière défilaient. Toutes les 5 minutes, c’est le tchin-tchin en vietnamien que je vais avoir du mal à retranscrire sur ce blog mais les photos je pense sont assez explicites !

Cliquez ici pour la vidéo

Publicité

Laisser un commentaire