Réserve naturelle de Can Gio : dernière journée au Vietnam

29 avril 2009 par unmondevasion Laisser une réponse »

On a du mal à le croire mais nous entamons notre dernière journée au Vietnam et plutôt que de rester à Ho Chi Minh-ville, nous préférons aller découvrir la réserve naturelle de Can Gio à 25 km au sud-est de HCMV. Nous quittons donc l’agitation urbaine vers 7h30.
Nous embarquons ensuite sur un bateau afin de pénétrer au coeur de l’immense forêt aquatique du littoral.

Cette mangrove constituée de milliers de palétuviers a été reconnue comme réserve de la biosphère mondiale et abrite une grande diversité aussi bien végétale qu’animale. C’est un endroit idéal pour les amoureux de la nature et des mangroves !


Les palétuviers avec leurs racines échasses caractéristiques sont magnifiques !

Jeunes plants de palétuviers

Nous croisons également des bateaux transportant de la canne à sucre ainsi que des pêcheurs :


Nous changeons d’embarcation et montons à bord d’une petite barque pour approcher de plus près et sans bruit l’intérieur de la mangrove, nous découvrons même une petite colonie de chauves-souris accrochées aux branches des palétuviers qui nous surveillent la tête en bas !

Il y a, à certains endroits, des élevages de crabes et on peut même s’amuser à en pêcher si le coeur vous en dit.

Nous continuons notre périple jusqu’à la mangrove de Vam Sat où se situe le centre d’écotourisme de la réserve. Nous grimpons à pied au sommet de la tour Tang Bong à 25 mètres de hauteur où nous attend un point de vue panoramique splendide sur l’ensemble de la mangrove.

Nous marchons ensuite en direction du sanctuaire d’oiseaux. Nous observons en chemin entre les pneumatophores (racines aériennes de palétuviers) les petriophtalmes,  ces fameux poissons avec des poumons vivant à moitié dans l’eau et à moitié à l’air libre.

Nous déjeunons au petit restaurant du centre face aux singeries des gibbons :

Balade digestive et sportive en empruntant les ponts de singes au milieu de l’enchevêtrement des racines échasses :




Nous rejoignons l’île aux singes en mobylette où des centaines de macaques vivent en liberté. Nous passons un bon moment à leur côté !




En rentrant sur Ho chi Minh-Ville, nous faisons une halte sur le bord de la route pour essayer la boisson locale à base de fruits du palmier d’eau. Cela n’a pas beaucoup de goût mais c’est rafraîchissant !

Une pluie diluvienne s’abat sur la piste et tout devient rapidement boueux. La saison des pluies a débuté… On roule au ralenti !

Nous avons eu cependant le temps de nous changer et de dîner à Saigon avant notre vol de retour sur Paris. Et quelle histoire pour nous rendre à l’aéroport, une circulation infernale, des embouteillages de toute part mais rassurez-vous nous avions pris une petite marge et nous sommes arrivés à temps pour l’enregistrement.
Ainsi se termine notre voyage de 3 semaines au Vietnam avec qu’une idée en tête : revenir et continuer à explorer le reste de l’Indochine ! et surtout partager notre expérience avec vous ! Tam biêt

Cliquez ici pour la vidéo

Publicité
  1. Minouchka dit :

    Un régal ton blog et tes passions !
    Amitiés

Laisser un commentaire