Archive pour octobre 2009

Pasta Party Barilla à l’atelier des chefs !

29 octobre 2009

Ce midi, à l’heure du déjeuner, direction l’atelier des chefs du XVème arrondissement pour suivre la formule intitulée « L’encas » à 15€. En une demie-heure, vous réalisez un plat avec un chef puis vous le dégustez.

Au menu : linguine aux coquillages et pesto d’épinards

Le mariage des coques, du pesto d’épinard et des pâtes crémeuses a remporté un vif succès !

Ce plat de pâtes à l’italienne est issu du livre Pasta Party Barilla et pour l’occasion le verre de vin, le dessert (aujourd’hui un parfait glacé : semifreddo d’amandes, sauce au chocolat blanc) et le café sont offerts : que demandez de plus ! surtout que cela permet de faire une pause bien agréable au milieu de la journée, d’apprendre de nouvelles recettes et de déjeuner !

Vous ne repartez pas les mains vides mais avec un petit sac garni de produits Barilla à essayer chez vous ! Humm…

Les graines germées dans vos assiettes !

27 octobre 2009

Tout le monde a fait au moins une fois dans sa vie germer des graines, rappelez-vous lorsque vous étiez enfant des graines de lentilles ou de haricots que vous arrosiez tous les matins ! On reste toujours en émerveillement devant la germination d’une graine… Et saviez-vous que les pousses de graines germées sont une source importante de vitamines (C, E et B) et de minéraux (fer, magnésium, calcium, potassium, cuivre). Aujourd’hui vous trouvez dans tous les magasins bio une multitude de graines germées (poireaux, radis, alfafa etc…) mais vous pouvez aussi très facilement les faire germer chez vous dans un germoir adapté.

Pour cela il suffit d’immerger 1 à 2 cuillères de graines issues de l’agriculture biologique dans de l’eau de source pendant une nuit. Rincez-les et déposez les graines humides sur le plateau d’un germoir dans un endroit tempéré à l’abri du soleil. Rincez-les 1 à 2 fois par jour pendant 4 à 5 jours (n’oubliez pas de vider l’eau dans le bassin de réserve) puis vous n’avez plus qu’à récolter les pousses, les laver pour éliminer les enveloppes et les incorporer à vos salades, soupes, sandwichs, omelettes etc…

Germination de graines d’alfalfa (ou luzerne)

C’est un jeu d’enfant, 100% biologique, des qualités nutritionnelles incomparables, très digeste et disponible toute l’année alors qu’est ce que vous attendez !! Vous devriendrez vite accro…
Commencez par les graines d’alfalfa à la saveur douce (trempage court = 4 heures et germination au bout de 4 à 5 jours). J’aime beaucoup également les graines de poireaux au goût un peu plus marqué.
Il existe aussi des mélanges de graines pour varier les plaisirs (chou rouge, radis, fenouil, pois chiches, fenugrec…).
Je vous propose une petite recette inspirée du livre « Craquez pour les graines germées ! » aux éditions Mango

Salade de poireaux aux graines de poireaux

Ingrédients pour 4 personnes :
125 g de graines de poireaux ou d’alfalfa germées
500 g de blancs de poireau
12 cerneaux de noix
1 c. à s. de moutarde
2 c. à s. d’huile d’olive
1 c. à s. de vinaigre balsamique blanc
sel et poivre du moulin

1) Lavez les blancs de poireaux puis coupez-les en tronçons de 2 cm. Faites-les cuire 10 minutes à la vapeur afin qu’ils restent croquants.

2) Préparez la vinaigrette en mélangeant l’huile et le vinaigre avec la moutarde. Salez et poivrez.

3) Déposez les poireaux tièdes dans un plat et versez la vinaigrette par-dessus.

4) Parsemez de graines germées et de cerneaux de noix grossièrement concassées.

Rice & Fish

19 octobre 2009

A quelques mètres du boulevard Sébastopol, se trouve une adresse de restaurant atypique qui je dois bien l’avouer de l’extérieur ne paie pas de mine.

Il s’agit en fait d’un bar à sushi (vous allez me dire encore un !) mais celui-ci est tenu par un californien… Bienvenue au Rice & Fish !

Un américain qui fait de la cuisine japonaise dans une ambiance décontractée, une expérience à tenter ! La salle est minuscule (20 places à tout casser dont 6 sur un petit comptoir face à la rue). A la lecture de la carte, vous comprenez que vous n’êtes pas dans sushi bar habituel : Maki Arc-en-ciel, Chenille, Spider, Krunchy. 4 formules entre 10€ et 15€ vous sont également proposées ainsi que des menus bentos.
Pour une première, nous nous laissons séduire par le maki du moment : un krunchy Saint-Jacques, tempura, avocat, sauce secrète, un maki#13 annoncé au crabe mais j’ai eu de l’anguille à la place, dorade, avocat, coriandre, sauce ponzu puis un maki chenille, avocat, anguille, concombre, sauce secrète : un incontournable !
Avant de découvrir ces drôles de makis nippo-californiens, nous nous réchauffons avec une petite soupe miso accompagnée d’une salade de concombre aux algues et aux graines de sésame légèrement pimentée.

Et maintenant place au maki Krunchy et au maki#13  puis au maki chenille et maki concombre : la présentation est vraiment originale, les produits sont très frais et les saveurs sont étonnantes et agréables.

Côté service, il faut mieux arriver parmi les premiers, le seul serveur, par ailleurs très sympa, est malheureusement rapidement débordé (oubli de nous apporter en apéro les fèves de soja ou edamame commandées et de retirer bols et assiettes de l’entrée). Ici c’est cool ! Comptez environ 15 à 17€ par personne.

Rice & Fish
22 rue Greneta
75002 Paris
Tél. : 01 73 70 46 09
Métro : Réaumur Sébastopol, Etienne-Marcel
Du lundi au samedi de 12h à 18h et les soirs du jeudi au samedi de 19h30 à 23h
Sur place ou à emporter

Parmentier de potimarron et effilochée de confit de canard

14 octobre 2009

Après le velouté de butternut que je vous avez proposé fin septembre, voici le potimarron en forme de toupie et de couleur rouge brique. Cette cucurbitacée est surnommée « courge châtaigne » en raison de son goût et de sa forme.

Le potimarron est très riche en vitamines A, B, C, D, E, en oligo-éléments (calcium, potassium, phosphore, magnésium, sodium…), en acides-aminés, en acides gras insaturés en sucres naturels et en carotène (pro-vitamine A). C’est un légume à consommer sans modération en ce début d’automne !
Il y a mille et une façon de le déguster : en potage, en gratin ou en purée. Je vous propose ce soir un petit parmentier de potimarron et effilochée de confit de canard : un mariage de saveurs que j’apprécie tout particulièrement.

Ingrédients pour 8 petits parmentiers :
1 kg de chair de potimarron
400 g de pomme de terre
1 oignon
un cube de bouillon de légume bio
20 cl de crème fraîche
sel et poivre
4 cuisses de confit de canard
quelques copeaux de noix de coco

1) Epluchez et coupez le potimarron en cubes réguliers ainsi que les pommes de terre. Emincez un oignon.

2) Faites dorer les cuisses de canard en retirant le maximum de graisse. Ôtez la peau et effilochez la chair de chaque cuisse. Réservez.

3) Dans une cocotte, faites suer l’oignon dans 2 c. à s. de graisse de canard. Ajoutez le potimarron et les pommes de terre. Couvrez à hauteur de bouillon de légumes et salez. Laissez cuire à couvert pendant 30 minutes environ. Egouttez et passez les légumes cuits au moulin à légume. Ajoutez la crème fraîche et mélangez afin d’obtenir une purée onctueuse. Salez et poivrez.

4) Disposez un cercle assez haut sur une assiette bien chaude. A l’aide d’une cuillère, mettez une couche de purée dans le fond puis répartissez une couche de canard et terminez par une couche de purée. Parsemez de copeaux de noix de coco et retirez délicatement le cercle. Voilà c’est prêt !

Yakitori !

13 octobre 2009

Si vous fréquentez comme moi les restaurants japonais, vous avez probablement déjà goûté à ces mini-brochettes fondantes et caramélisées appelées « Yakitori », de YAKI (grillé) et TORI (volaille-oiseau). Au Japon, elles sont préparées traditionnellement avec du poulet mais il possible de réaliser un nombre infini de variantes, au porc, boeuf, poisson et même végétariennes. Je me suis achetée le livre Yakitori ! aux éditions Marabout qui propose une trentaine de recettes de mini-brochettes et en voici deux absolument délicieuses.
Tout d’abord, mes préférées, les yakitori au boeuf et au fromage fondant :

Ingrédients pour 4 personnes :
200g de tranches fines de carpaccio de boeuf
200 g de Leerdammer en bloc

Pour la marinade :

2 c. à s. de sauce soja
1 c. à s. de sucre de canne
1 c. à s. de miel
1 c. à s. de mirin ou de vinaigre de riz
1 c. à s. de jus de citron vert ou jaune

1) Mélangez tous les ingrédients de la marinade dans un bol. Coupez le fromage en bâtonnets d’1 cm de côté et de la longueur du diamètre de la tranche de carpaccio.

2) Enfilez sur un pic en bois le fromage. Enroulez, sur chacun deux tranches de boeuf sur toute la longueur. Plongez les brochettes dans la marinade et laissez mariner 30 minutes au réfrigérateur.

3) Faites-les ensuite griller au four (en position grill) 4 à 5 minutes seulement ne les retournant à mi-cuisson. Au-delà, tout le fromage fond et il ne reste rien à manger !

Dégustez-les sans attendre à la sortie du four, ça refroidit très vite… avec un petit bol de riz blanc parsemé de graines de sésame noir.

Ensuite, j’ai testé le canard laqué en yakitori :

Ingrédients pour 4 personnes :
400 à 500 g d’aiguillettes de canard

Pour la marinade :

2 gousses d’ail écrasées
2 cm de racine de gingembre frais râpé
60 ml de sauce soja
1 c. à s de sucre de canne
2 c. à s. de miel
2 c. à s. de sauce HOISIN
2 c. à s. de vinaigre de balsamique ou de xéres

1) Mélangez dans un bol l’ail haché avec le gingembre râpé, a sauce soja, le sucre, le miel, le vinaigre et la sauce Hoisin. Coupez en petites lanières les aiguillettes de canard et faites-les mariner dans la sauce de marinade.

2) Enfilez les lanières de canard sur des pics de bambou et faites-les griller en les arrosant régulièrement de sauce pendant 10 minutes environ. Dégustez sans attendre avec du riz blanc.