Le Chardenoux

2 novembre 2009 par unmondevasion Laisser une réponse »

Le Chardenoux est un bistrot bourgeois parisien classé aux monuments historiques datant de 1908 qui mérite le détour : comptoir en étain, grands miroirs, boiseries, verres gravés vous mettent rapidement dans l’ambiance. Levez la tête et vous serez transportés le temps de quelques secondes dans un ciel bleu cerné de nuages…

En septembre 2008, le jeune chef Cyril Lignac a repris cet établissement en proposant les spécialités de la cuisine française traditionnelle légèrement revisitées : poêlée de chipirons au piment d’Espelette, fricassée de girolles aux éclats de noisettes, hachis parmentier au canard confit gratiné au parmesan, tartare de boeuf au couteau et frites maison, côte de boeuf Simmenthal cuite à la plancha pour 2, Ris-de veau au jus acidulé et purée de carottes au curcuma, chou farci façon terrine, Paris-Brest au praliné à l’ancienne, baba au rhum et crème fouettée à la vanille…
Connaissant son 1er restaurant « le Quinzième » que j’apprécie beaucoup mais que je ne peux m’offrir qu’à de grandes occasions, je tenais à essayer la cuisine de bistrot façon Lignac plus abordable. Un menu ardoise en semaine est servi chaque midi pour 25€ avec une entrée, un plat et un dessert. Autrement, il faut compter 40€ environ à la carte. Ce bistrot de chef est ouvert tous les jours ce qui est appréciable lorsque l’on a un anniversaire à fêter un lundi !
Pour débuter le repas, un petit pot de rillette vous est servi en guise d’amuse-bouche avec des tranches de pain au levain. Ensuite viennent les entrées : 6 escargots en coquille, beurre d’ail aux herbes et velouté de châtaigne, crème au lard paysan : hummm…

Côté plats de la semaine : une daurade royale cuite au four, fondue de poireaux (je n’ai pas vu les poireaux dans l’assiette, un oubli sans doute…) et un cassoulet de Castelnaudary cuisiné en cocotte et accompagné d’une salade verte (vous avez le choix de le déguster soit directement dans la cocotte ou de le dresser dans l’assiette) : la viande est fondante et c’est bien garni !

Et pour la note sucrée, nous avons terminé par un éclair au chocolat (classique mais parfait pour les amateurs de chocolat) et une tarte poire-chocolat délicieuse : excellente pâte sablée, pépites de chocolat et dés de poire.

Le restaurant compte une quarantaine de couverts où se cotoient des habitués de quartier, des étrangers, des familles, des déjeuners d’affaire, des couples toute génération confondue. L’accueil y est agréable et un conseil, n’oubliez pas de réserver avant d’y aller !

Chardenoux
1 rue Jules Valles
75011 Paris
Tél. : 01 43 71 49 52
Métro Faidherbe (ligne8) ou Charonne (Ligne 9)

Publicité
  1. Laura dit :

    Ah je suis aussi allée au Chardenoux, l’été dernier, malheureusement mon disque dur a été effacé entre temps… ! :( Il ne me reste donc plus qu’à y retourner ! :)

Laisser un commentaire