Archive pour décembre 2011

Rosti de pommes de terre au four

21 décembre 2011

Dans la série recette toute simple, rapide à préparer (enfin il suffit d’avoir un robot pour râper les pommes de terre), voici celle du rosti de pomme de terre à la fois croustillant à l’extérieur et fondant à l’intérieur. Vous pouvez l’accompagner d’une petite salade de mesclun ou/et d’une viande rouge.

Ingrédients pour 4 personnes :

600 g de pommes de terre à chair farineuse

25g de beurre

huile d’olive

2 gousses d’ail

sel et poivre

1) Préchauffez votre four à 200°C.

2) Pelez et râpez les pommes de terre. Faites chauffer le beurre et un filet d’huile d’olive dans une poêle anti-adhésive pouvant aller au four (avec manche amovible), ajoutez alors les pommes de terres râpées, les gousses d’ail entières pelées, salez et poivrez.

3) Faites revenir à feu moyen pendant 10 minutes environ en remuant régulièrement. Retirez ensuite les gousses d’ail, tassez la préparation avec la cuillère en bois afin d’obtenir une surface plate et homogène.

4) Glissez la poêle au four et faites cuire 20 à 25 minutes jusqu’à ce que la surface soit légèrement colorée.

5) Sortez la poêle du four et retournez le rosti sur une assiette (partie la plus délicate) puis retournez-le à nouveau et remettez-le dans la poêle. Enfournez pour 20 minutes.

6) Il ne vous reste plus qu’à couper le rosti en part. Servez bien chaud.

Vive les carottes !

21 décembre 2011

C’est probablement un des légumes les plus consommés, riche en carotène qui stimule l’immunité alors faut pas s’en priver en ce moment. Je vous propose 3 recettes toutes simples à réaliser avec ce tubercule orangé : une purée de carottes au cumin, un velouté de carottes à la coriandre et un duo de carottes-fenouil braisé à l’orange

Purée de carottes au cumin :

Ingrédients : 500 g de carottes bio, 1 cube de bouillon de volaille dilué dans de l’eau, 1 c. à c. de cumin, 50g de beurre, quelques feuilles de coriandre, sel

1) Ôtez les extrémités, pelez les carottes et coupez-les en rondelles. Faites-les cuire 15 à 20 minutes dans un grand volume de bouillon.

2) Egouttez les carottes en conservant un peu d’eau de cuisson. Mixez les légumes avec la coriandre, ajoutez un peu de bouillon pour détendre et mélangez avec le beurre coupé en morceaux. Ajoutez le cumin et rectifiez l’assaisonnement. Cette purée accompagne très bien une viande blanche

Velouté de carottes au yaourt et à la coriandre :

Ingrédients : 1 kg de carottes bio, 1 oignon, 2 tomates mondées, 2 pommes de terre, feuilles de coriandre, 1 yaourt grec, 20 g de beurre, sel et poivre

1) Ôtez les extrémités, pelez les carottes et coupez-les en rondelles. Epluchez les pommes de terre et coupez-les en morceaux.

2) Dans une cocotte minute, faites revenir légèrement les oignons sans coloration, ajoutez les carottes, les tomates, les pommes de terre et les feuilles de coriandre. Couvrez au 3/4 d’eau, salez et poivrez. Faites cuire sous pression 8 à 10 minutes. Une fois la cuisson terminée, mixez la soupe, versez le yaourt grec et mixez à nouveau. Rectifiez l’assaisonnement. Servez ce velouté bien chaud.

Duo de carottes et fenouil à l’orange :

Ingrédients : 5 carottes, 1 bulbe de fenouil, 1 à 2 oranges, 1 brin de ciboule, 25 g de beurre, huile d’olive, sel et poivre

1) Epluchez les carottes et émincez-les en fines rondelles à l’aide d’une mandoline. Lavez le fenouil et émincez-le toujours avec  la mandoline. Pressez le jus d’orange avec sa pulpe. Taillez finement la ciboule.

2) Dans un wok, faites fondre le beurre avec un filet d’huile d’olive puis ajoutez le fenouil et les carottes émincés, faites revenir quelques minutes sans coloration puis versez le jus d’orange. Salez et poivrez. Couvrez et laissez cuire une dizaine de minutes. Parsemez de ciboule et dégustez aussitôt.

Biscuits de Noël

17 décembre 2011

Ça sent bon l’odeur du sapin à la maison et il ne reste plus qu’une petite semaine avant le jour de Noël. Comme chaque année, on recherche de nouvelles recettes pour le menu festif mais ce qui ne change pas ce sont les traditionnels petits biscuits. J’ai toutefois craqué pour de nouveaux emportes pièces bien sympathiques ! J’ai divisé la pâte en 3 et mis 1 c. à c. de quatre épices pour une partie, 1 c. à c. de cannelle en poudre avec un peu de jus de clémentines tout en ajoutant un peu de farine pour l’autre et enfin pour la dernière partie des zestes de citron jaune.

Ingrédients :

250 à 300 g de farine T65 bio

100 g de beurre mou

150 g de sucre en poudre

2 oeufs + 1 jaune mélangé avec un peu d’eau

50 g de poudre d’amande ou d’amandin

1 c. à s. de levure

épices et zestes d’agrumes

1) Préchauffez votre four à 200°C. Dans un grand bol, mélangez la farine, la levure, le sucre et la poudre d’amandes.

2) Ajoutez le beurre et les oeufs puis travaillez la pâte au début avec une fourchette puis pétrissez-la avec les mains jusqu’à obtenir une belle boule. Ajoutez un peu de farine si besoin. Il ne faut pas que la pâte ne colle trop aux doigts. Divisez-la en 3 parties égales et ajoutez les épices de votre choix. Réservez une petite demie-heure au réfrigérateur cette pâte dans un film étirable.

3) Sur un tapis de pâtisserie fariné, étalez la pâte à l’aide d’un rouleau et découpez des formes avec des emportes pièces. Disposez-les délicatement sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé et badigeonnez-les avec un pinceau du mélange jaune d’oeuf et eau. Saupoudrez légèrement de cannelle si vous le souhaiter et enfournez-les 8 minutes environ en surveillant afin qu’ils ne dorent pas trop. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

4) Ces biscuits se conservent très bien quelques jours dans une boite métallique mais le plus souvent ils sont dévorés très rapidement et ne restent pas longtemps enfermés ! Régalez-vous et bons préparatifs !

Quimbaya Arepa Café

9 décembre 2011

J’ai découvert Quimbaya Café dès son ouverture en juillet 2010. Toujours à l’affût de nouvelles adresses de cuisine du monde et surtout attirée par la cuisine de rue des 4 coins de la planète, je ne pouvais qu’y rentrer pour gouter aux différentes spécialités latino-américaines proposées par François, le maitre des lieux. Nous avons d’ailleurs sympathisé rapidement, il m’a expliqué sa démarche et la création de ce lieu de restauration rapide franco-colombien. Marié à une colombienne (tout s’explique) et en rentrant d’un voyage à Bogota, il a décidé de faire partager au coeur du XVème arrondissement de Paris les saveurs de là-bas. Quelle bonne idée surtout que des adresses comme celle-ci ne courent pas les rues dans ce quartier. C’est un endroit où l’on se sent bien et où l’on peut s’évader le temps d’une pause déjeuner. On y croise des habitués séduits par les formules du midi à moins de 10€ (entrée+plat+boisson ou plat+dessert+boisson) avec des sandwichs que vous ne trouverez nulle par ailleurs.

Rien que les noms font rêver :

– les arepas (incontournables petits pains de maïs surmontés de plats cuisinés)

Ardoise de dégustation d’Arepas
(Bacata : mijoté de boeuf, cheddar / Pepiada : filet de poulet, avocat, coriandre / Pescador : mérou frais, aneth, oignon rouge / Vegetariana : ratatouille, cheddar)

– le Cubano sandwich à tester absolument

– les petites salades (avocat-crevettes façon ceviche, ma préférée ! ou encore à base de quinoa)

– des soupes froides ou chaudes au goût unique (betterave glacée, ajiaco (en hiver, il y a rien de mieux etc…) sans oublier les tartes salées, wrapps, bagels et clubs sandwich.

Le tout est préparé avec des produits frais et de qualité, le café est issu du commerce équitable et le must du must, ce sont les jus de fruits fraichement mixés, venus tout droit de Colombie que vous ne risquez pas de déguster ailleurs : lulo, maracuya, curuba, feijoa appelé aussi le goyavier du Brésil (goût entre la fraise et le kiwi), tomate de arbol.

Jus de feijoa

Jus de maracuya

Ne râtez pas non plus les desserts maisons en particulier le délicieux cake au cacao-ananas, le flan aux poires caramélisées ou encore les brevas (fruit confit exotique de Colombie).

Quelques tables sont à votre disposition au niveau de l’entrée ou à l’étage et lorsque la météo est clémente vous pouvez même vous installer à l’extérieur.

Autrement la vente à emporter est possible. Pour le moment, le Quimbaya Café est ouvert de 12h à 17h en semaine et au cours de l’année 2012, des soirées à thèmes (initiation à la salsa, découverte de musiques latino) seront organisées.

Alors n’attendez plus pour aller y déjeuner, vous ne saurez pas déçus, le dépaysement est garanti et les papilles sont en fête !

Quimbaya Arepa Café

6 rue de Cronstadt

75015 Paris

Tél. : 01 48 28 81 18