Archive pour août 2012

Oeuf cocotte aux épinards et ricotta, crumble au parmesan

31 août 2012

Pour un déjeuner ou un dîner sur le pouce, les oeufs cocotte sont toujours les bienvenus à la maison. On peut les décliner à l’infini et il y a quelques temps j’étais tombée sur une recette alléchante proposée par le blog « Invitations gourmandes » alors je m’en suis inspirée pour ce midi. Il me restait également du filet mignon fumé rapporté de Saint-Gervais alors quelques petites tranches à côté en guise d’apéro et voilà un repas rapide bien agréable.

Ingrédients pour 4 personnes :

Pour le crumble :

20 g de beurre avec cristaux de sel

20 g de farine

20 g de parmesan râpé

sel et poivre

Pour les oeufs cocotte :

4 oeufs extra-frais

80 g de ricotta

100 g de pousses d’épinards

2 petits oignons nouveaux

1 gousse d’ail

2 c. à s. d’oeufs de saumon

huile d’olive, sel et poivre

beurre

1) Préchauffez le four à 180°C. Dans un bol, travaillez du bout des doigts le beurre coupé en dés avec la farine et le parmesan. Salez et poivrez, réservez au réfrigérateur pendant une dizaines de minutes.

2) Emiettez la pâte sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et enfournez 8 à 10 minutes jusqu’à ce que le crumble soit doré. Réservez.

3) Emincez finement les oignons et hachez l’ail. Faites-les revenir dans une poêle avec de l’huile chaude. Ajoutez les pousses d’épinards et faites cuire 5 minutes en remuant régulièrement. Incorporez la ricotta et mélangez bien. Salez et poivrez.

4) Beurrez les ramequins et ajoutez la crème d’épinard dans le fond. Creusez un petit trou au centre et cassez-y un oeuf entier en faisant bien attention de ne pas crever le jaune.

5)Dans un plat allant au four, déposez les ramequins et versez de l’eau bouillante autour à mi-hauteur. Enfournez pendant 10 à 12 minutes environ. Surveillez bien la cuisson car le jaune doit rester liquide et le blanc doit être presque coagulé.

6) Mettez les ramequins sur chaque assiette, déposez quelques oeufs de saumon et parsemez de crumble et servez aussitôt avec des mouillettes de pain grillé.

Porc au caramel

31 août 2012

Il y a quelques années, je vous avez proposé la recette du poulet au caramel mais je réalise également cette même recette avec de l’échine de porc pour varier les plaisirs. J’utilise un rôti d’échine d’environ 700 g que je coupe en petits morceaux et le tour est joué, il ne vous reste plus qu’à suivre la recette du poulet au caramel. Bon appétit !

Tarte figue-coppa-scamorza et mascarpone

30 août 2012

Les figues arrivent sur nos étals et j’ai littéralement craqué pour cette recette proposée dans le dernier magazine Saveurs (N°195) : un vrai bonheur pour les papilles tout en finesse. J’ai accompagné cette tarte d’une salade de tomates anciennes.

Ingrédients pour 4 personnes :

1 pâte brisée pur beurre

2 grosses cuillères à soupe de mascarpone

1/2 boule de scamorza (fromage italien fumé qui ressemble à la mozzarella mais dont la consistance est beaucoup plus ferme)

10 tranches de coppa

4 à 5 figues

2 c. à s. d’huile d’olive

poivre

1) Préchauffez le four à 190°C. Déposez la pâte brisée sur une plaque à pizza ou foncez un moule à tarte et placez-la au frais.

2) Lavez et séchez délicatement les figues et détaillez-les en fines tranches. Détaillez la scamorza en fines lamelles.

3) Etalez le mascarpone sur le fond de tarte, salez, poivrez et répartissez les ingrédients en rosace en intercalant coppa, fromage et figue. Poivrez et arrosez d’huile d’olive.

4) Enfournez entre 20 et 30 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. Dégustez tiède avec une salade de tomates ou de roquette.

Gratins de fruits d’automne et langues de chat

27 août 2012

En feuilletant le magazine Saveurs de la rentrée, je me suis laissée attirer par ces petits gratins raffinés aux fruits et tout le monde s’est régalé ! Afin de ne pas gâcher les blancs d’oeufs, j’ai réalisé des petits gâteaux type langue de chat pour accompagner. Gourmande jusqu’au bout …

Ingrédients pour 4 personnes :

200 g de mûres

6 figues

150g de sucre en poudre

le jus de 2 grosses oranges

3 jaunes d’oeufs

25 cl de crème liquide bien froide

1 gousse de vanille

1) Fendez la gousse de vanille et grattez-en l’intérieur.

2) Faites chauffer le jus des oranges avec la gousse et les grains de vanille. Laissez infuser 20 minutes puis filtrez le jus d’orange.

3) Dans un saladier, fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez-y le jus d’orange filtré et remettez le tout dans la casserole. Faites chauffer à feu doux comme une crème anglaise jusqu’à ce que la crème nappe une cuillère en bois. Retirez alors du feu, versez dans un saladier et laissez refroidir.

4) Lavez, séchez les fruits et coupez les figues en 4 ou 8 (vous pouvez retirer la peau si vous le souhaitez). Répartissez -les dans des petits ramequins individuels. Préchauffez le gril du four.

5) Fouettez la crème fraîche en chantilly bien ferme, mélangez-la à la crème anglaise et versez le tout dans les plats à gratin.

6) Enfournez sous le gril pendant 5 minutes en les surveillant attentivement. Servez-les dès la sortie du four avec les langues de chat !

1) Chauffez le four à 200°C. Mélangez les 3 blancs d’oeufs avec 95 g de sucre en poudre. Incorporez 110 g de farine, 95 g de beurre fondu et le restant des graines de vanille puis laissez reposer 15 minutes au frais.

2) Tapissez une plaque de papier sulfurisé. A l’aide d’une petite cuillère, disposez des petites noix de pâte espacées de 4 cm. Soulevez la plaque légèrement et faites-la tomber sur 3-4 cm afin que les petits tas de pâte s’étalent.

3) Faites cuire 8 à 10 minutes à 200°C en surveillant. Stoppez la cuisson dès que les biscuits colorent sur le bord.

4) Sortez les biscuits du four et décollez-les aussitôt à l’aide d’une spatule. Les langues de chat se conservent dans une boite en fer mais généralement elles n’ont pas le temps de séjourner à l’intérieur et sont rapidement croquées …

Tournedos de cabillaud au lard

27 août 2012

Voilà une façon originale de préparer le dos de cabillaud. C’est une recette du chef Bruno Doucet proposée dans le magazine Saveurs de mai 2012, il l’accompagne d’un ragoût de légumes verts (asperges vertes, pois gourmands, pousses d’épinard, champignons de Paris et oignons nouveaux) mais n’ayant pas tous les ingrédients sous la main, j’ai préparé à la place une petite poêlée de pâtisson et haricots verts avec quelques morceaux de poitrine fumée qui me restaient et c’était délicieux …

Ingrédients pour 4 personnes :

1 dos de cabillaud épais de 500g environ

12 tranches de poitrine fumée

huile d’olive

40g de beurre frais

sel et poivre

1) Sur une planche ou sur une feuille de papier sulfurisé, rangez les tranches de poitrine fumée en les faisant se chevaucher (vérifiez qu’elles fassent bien le tour du rôti). Tapez au préalable légèrement les tranches de lard pour qu’elles ne se rétractent pas trop à la cuisson. Assaisonnez de poivre et déposez au milieu le pavé de cabillaud préalablement assaisonné de sel. Rabattez le lard sur le cabillaud et masquez le point de jonction par une tranche de lard sur le dessus et ficelez le rôti pas trop serré.

2) Dans une sauteuse ou une poêle, faites chauffer 1 c. à s. d’huile d’olive et faites colorer le rôti sur toutes ses faces (environ 5 à 6 minutes) puis ajoutez une noix de beurre frais. Poursuivez la cuisson en arrosant fréquemment de beurre moussant pendant environ 5 minutes.

3) Une fois cuit, faites reposer le rôti sur une grille pour bien diffuser la chaleur et détendre les chairs pendant 5 minutes. Ôtez la ficelle.

4) A l’aide d’un couteau bien affûté, coupez le rôti en 4 ou 8 tournedos selon la taille désirée.

5) Disposez un ou deux médaillons de rôti de cabillaud sur une assiette et accompagnez-les d’une poêlée de légumes. Dégustez sans attendre.