Les accras de morue

21 février 2013 par unmondevasion Laisser une réponse »

Qui dit Antilles, dit accras, n’est ce pas ? En apéro ou en entrée, ils sont incontournables de la cuisine créole et des repas entre amis mais bien souvent différents d’un endroit à l’autre. Pour moi un accra réussi, c’est un petit beignet légèrement relevé, croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur, aérien tout juste sorti du bain de friture … que l’on déguste les pieds dans le sable face à la mer et entouré de cocotiers !

Délicieuse assiette d’accras chez Kali sur la plage de Friar’s Bay – Saint Martin

Les pieds dans le sable – Kali’s beach bar – Saint Martin

Si l’on n’a pas la chance d’être là-bas toute l’année, il vous suffit de sortir la nappe en madras, faire un peu de déco en accrocher une ou plusieurs photos des plages et des lieux coups de coeur de vos vacances et le tour est joué ! N’oubliez pas non plus un peu de musique créole et un petit planteur … Alors ça-y-est, vous y êtes ? Il ne vous reste plus qu’à réaliser ces accras de morue et organiser un petit dîner créole …

Ingrédients pour 6-8 personnes :

350 g de morue dessalée

300 g de farine

1 c. à c. de bicarbonate de soude

1 piment antillais

1 petit oignon

1 gousse d’ail

2 à 3 cives

1 branche de persil

le jus d’1/2 citron vert

sel et poivre du moulin

250 ml d’eau

huile d’arachide pour la friture

1) J’ai donc opté pour de la morue surgelée déjà dessalée (très pratique) sinon faites dessaler la veille votre morue totalement immergée dans un bol d’eau froide en changeant d’eau 2 à 3 fois. Faites cuire pendant quelques minutes à frémissement les morceaux de morue dans une casserole remplie d’eau froide avec une gousse d’ail et 2 feuilles de bois d’Inde ou de laurier. Attention à ne pas faire bouillir la morue et à ne pas la trop cuire. Egouttez-la, retirez si besoin les arêtes, émiettez à la main la morue et laissez-la refroidir dans un bol.

2) Coupez en 2 le piment et retirez délicatement les graines (et surtout ne mettez jamais vos doigts près des yeux après !!). Ciselez une partie du piment très finement.

Hachez finement l’oignon, les brins de cive, le persil et l’ail dégermé. Mettez le tout avec la morue, salez et poivrez généreusement puis mélangez sans trop écraser la morue.

3) Dans un grand récipient, mettez la farine et faites-y un puits au centre. Versez 125 ml d’eau et mélangez délicatement et incorporez petit à petit 125 ml d’eau. Selon la consistance obtenue, ajoutez un peu d’eau si la pâte est trop épaisse (c’était mon cas) ou un peu de farine si elle est trop liquide. Ajoutez alors le mélange à base de morue dans la pâte et mélangez.

4) Enfin, mélanger le bicarbonate de soude et le jus d’1/2 citron vert puis incorporez-le à la pâte afin qu’elle gonfle légèrement.

5) Dans un wok, faites chauffer l’huile de friture. Déposez, à l’aide d’une cuillère à café, une petite quantité de pâte et laissez dorer des 2 côtés. Récupérez les accras à l’aide d’un écumoire et égouttez-les sur du papier absorbant. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Servez aussitôt les accras bien chauds seuls en apéritif ou en accompagnement d’une salade, de carottes râpés, de quartiers de tomate et d’une sauce chien par exemple.

Et voici une recette pour mettre du soleil et un peu de chaleur dans vos assiettes, à déguster sans modération !! Lors d’un séjour chez l’habitant en Martinique, on m’a donné également une petite astuce, c’est de rajouter quelques cuillères à soupe d’eau gazeuse à ma pâte alors si vous en avez, n’hésitez pas ! Les accras ne se conservent pas mais vous pouvez toutefois, si il vous en reste quelqu’uns, les réchauffer le lendemain midi au four quelques minutes à 160°C en faisant attention qu’ils ne sèchent pas.

Accras de morue sur le marché de Marigot – Saint-Martin

Publicité

Laisser un commentaire