Archive pour novembre 2013

Le Romazava

30 novembre 2013

Lors de mon dernier séjour dans l’Océan Indien, j’ai suivi une formation de cuisine traditionnelle des Mascareignes et j’ai redécouvert le romazava, un plat malgache à base de boeuf et de brèdes en bouillon que j’apprécie beaucoup. Depuis je le fais régulièrement à la maison et j’ai la chance de pouvoir me procurer les brèdes mafanes au goût si particulier (picotement de la langue assuré !). Si vous ne trouvez pas de brèdes, vous pouvez les remplacer par des feuilles de cresson ou encore de jeunes pousses d’épinard en ajoutant à la fin des zestes de citron.

Ingrédients pour 2 personnes :

450 g de boeuf paleron macreuse

1 grosse poignée de brèdes mafanes

5 c. à s. de concassé de tomates

1 oignon ou 1 échalote

1 morceau de gingembre

2 gousses d’ail

6 tomates cerises

huile végétale

sel et poivre du moulin

1) Détaillez le boeuf en morceaux de manière à en faire une bouchée à la dégustation. Nettoyez les brèdes en retirant les tiges trop grosses et les feuilles fanées. Rincez à l’eau abondamment et séchez-les (il est possible de congeler les brèdes). Emincez finement l’oignon ou l’échalote. Hachez l’ail et le gingembre.

2) Dans une cocotte, faites revenir le boeuf dans un peu d’huile jusqu’à élimination de l’eau. Ajoutez ensuite l’oignon, l’ail et le gingembre et laissez roussir. Versez les tomates concassées, salez et poivrez. Ajoutez la moitié des brèdes et un verre d’eau. Laissez cuire en mode cocotte minute pendant 25 minutes.

3) Ouvrez la cocotte et ajoutez le reste des brèdes puis quelques tomates cerises coupées en 2 ou non. Incorporez quelques fins bâtonnets de gingembre et laissez cuire à feux doux pendant 10 minutes.

4) Servez le romazava (bouillon clair en malgache) dans des bols ou des assiettes creuses, accompagnez-le de riz blanc et du rougail tomate (détaillez 2 tomates épépinées en petits dés, émincez 2 cives ou oignon blanc et un petit piment épépiné. Mélangez le tout dans un petit ramequin avec du sel et de l’huile d’olive puis ajoutez un zeste de combava)

Tarte fine aux pommes

17 novembre 2013

C’est l’un de mes desserts préférés et pourtant la recette est ultra simple nécessitant que peu d’ingrédients.

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

1 pâte feuilletée

2 belles pommes Golden

2 c. à s. de compote de pomme-vanille

sucre de canne

beurre demi-sel

1 c. à s. de confiture d’abricot

1) Beurrez à l’aide d’un pinceau avec du beurre pommade une toile de cuisson silpat ou à défaut du papier sulfurisé du diamètre de votre disque de pâte feuilletée. Saupoudrez de sucre de canne et retirez l’excédent. Posez-y le disque de pâte feuilletée (je recoupe en général 1 cm par rapport à une pâte toute prête dans le commerce). Piquez ou non votre pâte avec une fourchette et étalez alors avec le dos d’une cuillère la compote de pomme de façon uniforme. Réservez au réfrigérateur.

2) Retirez le coeur des pommes, coupez bien droit les 2 extrémités de chaque pomme et épluchez-les. Coupez ensuite vos pommes en tranches très fines à l’aide d’une mandoline (1,3 mm) pour obtenir un résultat optimal.

3) Préchauffez votre four à 220°C et faites fondre 20 g de beurre demi-sel. Disposez de façon régulière les tranches de pommes et lustrez la tarte avec du beurre fondu à l’aide d’un pinceau. Mettez au centre une rosace réalisée avec une chute de pâte feuilletée beurrée et sucrée.

4) Enfournez pendant 30 minutes en vérifiant que les pommes ne brûlent pas. A la fin de la cuisson, mélangez une cuillère de confiture d’abricot avec le restant de beurre et chauffez légèrement. Sortez la tarte du four et badigeonnez-la de ce mélange pour une caramélisation homogène. Remettez au four 3 à 5 minutes.

Gâteau fondant chocolat-poire

16 novembre 2013

Je me suis laissée tenter aujourd’hui par cette recette proposée sur le blog de Féerie Cake. J’ai dû augmenter le temps de cuisson prévu initialement car même avec 15 minutes supplémentaires le coeur était encore un peu coulant. Elle préconisait un moule rond de 20 cm et n’ayant pas ce diamètre à ma disposition j’ai utilisé un moule à charnière de 18 cm. J’aime beaucoup l’association poire et chocolat, le résultat était vraiment très agréable et très fondant !

Ingrédients pour 6 personnes :

200 g de chocolat noir

100 g de beurre doux

180 g de sucre

1 sachet de levure

4 oeufs

2 c. à c. d’extrait de vanille

1 grosse boîte de poires au sirop

1) Préchauffez votre four à 180°C. Faites fondre au bain-marie ou dans le bol cuisson de votre cooking chef le beurre et le chocolat. Hors du feu, ajoutez la farine et la levure sur le chocolat fondu. Mélangez.

2) Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Incorporez les jaunes au chocolat puis le sucre et l’extrait de vanille. Mélangez pour obtenir une préparation homogène.

3) Montez les blancs en neige avec une pincée de sel à l’aide du fouet ballon et ajoutez-les en 2 fois à votre appareil soit avec une maryse soit au batteur K vitesse Min. Ajoutez enfin les poires bien égouttées et coupées en dés. Mélangez délicatement.

4) Versez ce mélange dans un moule bien beurré et enfournez 45 minutes à 180°C (Au bout de 30 minutes, mon gâteau n’était pas assez cuit). Laissez refroidir avant de le démouler. Vous pouvez le servir seul ou accompagné d’une crème anglaise.

Gratin de blettes

5 novembre 2013

J’aime ce légume, en omelette, en tarte ou en gratin. Je vous propose aujourd’hui un gratin tout simple avec une sauce béchamel et un peu de poitrine fumée qui régalera toute la famille.

Ingrédients pour 2 à 4 personnes :

1 botte de blettes

1 tranche de poitrine fumée découpée en petits lardons

1 gousse d’ail

30 cl de beurre

30 g de farine

30 cl de lait

sel, poivre et muscade

30 g de fromage râpé

huile d’olive

1) Coupez l’extrémité de la botte et lavez soigneusement les feuilles. Séparez les côtes des limbes avec un couteau. Coupez en petits tronçons les côtes et émincez les limbes. Hachez la gousse d’ail.

2) Faites bouillir un grand volume d’eau et plongez-y les côtes. Laissez-les cuire entre 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu’elles soient un peu molles. Faites revenir dans une poêle et un filet d’huile d’olive les lardons, les limbes émincés et la gousse d’ail hachée en remuant régulièrement pendant 2 à 3 minutes.

3) Préchauffez votre four à 200°C. Egouttez les côtes et incorporez-les dans la poêle avec les lardons et le vert. Mélangez, salez et poivrez puis disposez le tout dans un plat à gratin.

4) Préparez une béchamel : faites un roux avec le beurre et la farine puis ajoutez le lait jusqu’à épaississement. Salez, poivrez, ajoutez de la noix de muscade puis le fromage râpé. Mélangez et nappez les blettes.

5) Enfournez pendant une quinzaine de minutes jusqu’à ce que la surface soit dorée.

Far aux pommes caramélisées

4 novembre 2013

En septembre dernier, j’ai réalisé cette recette proposée dans le magazine Saveurs n°204 où le lait ribot est à l’honneur. C’est un lait épais, légèrement acide qui se digère facilement. J’utilisais déjà du lait fermenté pour des recettes de cupcakes et de pancakes alors pourquoi pas dans un far breton revisité. On le trouve facilement au rayon frais des supermarchés.

Ingrédients pour 4 personnes :

3 pommes

3 oeufs

120 g de sucre en poudre

125 g de farine

50 cl de lait ribot paysan breton

25 g de beurre + 1 noix pour le moule

1) Préchauffez le four à 180°C. Fouettez les oeufs avec 100 g de sucre et ajoutez la farine puis le lait ribot. Mélangez bien.

2) Epluchez les pommes, retirez les pépins et coupez-les en quartiers. Mettez le beurre à fondre dans une poêle puis déposez-y les quartiers de pomme. Saupoudrez du reste de sucre (20 g) et laissez-les dorer en les retournant de temps en temps.

3) Beurrez le moule et versez la pâte. Disposez les pommes caramélisées dedans et enfournez pour 45 minutes de cuisson. Dégustez froid.