Archive pour le ‘Cambodgien’ catégorie

La Mousson et les saveurs cambodgiennes : 2ème épisode

8 octobre 2008

En juillet dernier, je vous avais parlé du restaurant « La Mousson » que je fréquente depuis de nombreuses années rue Thérèse et aujourd’hui j’ai voulu découvrir sa grande soeur située dans le XVème tout proche du quartier libanais de Paris. Pourquoi « grande » me diriez-vous ? C’est tout simplement parce que le restaurant est plus spacieux mais toujours tenu par la même famille proposant les mêmes spécialités voire plus.
A l’heure du déjeuner, vous avez le choix entre différents menus de 9,80€ à 23,50€ et une multitude de plats à la carte qui à la lecture excitent déjà nos papilles !

Nous avons goûté pour débuter à la salade angkorienne « Phlea Kô » avec des lamelles de boeuf à la citronnelle pleine de fraîcheur et de parfums et au « Nataing », porc et crevettes hachés accompagnés de riz soufflé surprenant et délicieux.

Pour continuer, j’ai été séduite par une des spécialités du Cambodge, le « Hamok » aux noix de Saint-Jacques. Cette estouffade au lait de coco est présentée dans une feuille en forme de bol et renferme un nombre incalculable de saveurs subtilement dosées. Les crevettes en sauce légèrement épicée sont bien agréables aussi.

Côté dessert, testez les « Nôm popeay » faits maison : une pâte de soja jaune enrobée de farine de riz gluant au coco râpé et sésame noir. Servis légèrement tièdes, c’est dans le même esprit que les perles de coco pour ceux qui connaissent.


La Mousson 2
45 avenue Emile Zola
75015 Paris
Tél. : 01 45 79 98 52
Métro Charles Michel

Gastronomie cambodgienne au Mondol Kiri

10 août 2008

Situé un peu à l’écart du quartier Chinatown mais toujours dans le 13ème arrondissement de Paris, ce restaurant se démarque au 1er coup d’oeil par son design très soigné aussi bien extérieurement qu’intérieurement.

L’accueil y est très agréable et surtout la carte révèle de véritables trésors. Au Cambodge, on retrouve en particulier 3 ingrédients de base dans la cuisine khmère : le riz, le lait de coco et la banane où fruits, fleurs et feuilles sont utilisés. Se mêlent également de subtiles saveurs : citronnelle, tamarin, gingembre, coriandre, menthe, basilic … de quoi vous mettre l’eau à la bouche !

Après une longue hésitation … on aimerait bien tout essayer ! Notre choix s’est arrêté sur une salade de fleurs de bananier au poulet, des macarons de crevettes et maïs, sauce à l’abricot et une salade de mangue verte râpée en entrée.

Une des spécialités cambodgiennes est le Amok de poisson cuit dans une feuille de bananier avec une pâte de curry khmer et du lait de coco. Avec un riz gluant coloré, c’est un régal !

Le samlo kaoco au porc servi dans une petite marmite avec divers légumes thaï n’est pas mal non plus.

Les desserts valent le détour alors gardez une petite place ! Le flan chaud au taro est délicieux et la mangue fraîche sur un lit de riz gluant nappée de lait de coco est vraiment à essayer.

Nous avons arrosé le tout d’un excellent thé vert servi dans une très belle théière en fonte.
Le chef vous propose également des menus découverte pour 2 qui offrent un large aperçu des spécialités de cette cuisine raffinée. Dans tous les cas, il va falloir y retourner plusieurs fois pour tout goûter. Un petit conseil avant d’y aller, passez un coup de téléphone pour réserver, la petite salle est vite remplie et les bonnes adresses se communiquent rapidement !

Mondol Kiri
159 avenue de Choisy
75013 Paris
Tél. : 01 53 79 75 96

Au coin des gourmets !

8 août 2008

A défaut de partir à l’autre bout du monde pour le moment, je voyage culinairement parlant grâce aux nombreux restaurants exotiques de la capitale … Quelques stations de métro suffisent pour nous emmener aujourd’hui en Indochine. Et ce petit restaurant situé tout près du quartier Saint-Michel au coeur de Paris correspond tout à fait à l’optique de mon blog : vous comprendrez à la lecture de leur carte. C’est incroyable, le chef vous propose des « escapades gourmandes » et surtout des « menus Carnets de Voyages » à 26 € aux parfums du Cambodge, du Laos et du Vietnam comprenant une entrée, un plat et un dessert. En semaine à l’heure du déjeuner, vous avez également la possibilité de choisir le menu à 12,50 €. La carte est très riche et de qualité : on a envie de tout goûter ! Alors pour nous simplifier la vie, nous avons opté pour les menus cambodgien et laotien accompagnés d’un thé vert aux graines de lotus.

Pour un voyage au Cambodge :

Nhiom Sath Ko (Boeuf à la citronnelle, oignon, échalote et basilic)
ou Somor Matchou (Soupe de tamarin aux crevettes, tomates et ananas) : une véritable explosion de saveurs, un vrai délice !


Slapp Moine Kroeung (Ailes de poulet désossées farcies au soja, vermicelles, porc haché, citronnelle et galanga)
ou Natin (Viande de porc haché sautée au parfum de Kapi, échalote, citronnelle, lait de coco avec des flocons de riz croustillants) : très original et parfumé

Nhôms Ses Soye (Gâteau de riz à la noix de coco cuit dans une feuille de bananier)

Pour un voyage au Laos :

Nhiom Tang Houng (Salade à l’indochinoise, vermicelles transparentes et crabe)
ou Somor Matchou Kroeung (Soupe de tamarin au canard, citronnelle et galanga)

Boeuf sauté au basilic et poivre vert
ou Saucisse laotienne

Loat aux 3 couleurs (farine de tapioca, perles de grenadine, fruit de jacquier et lait de coco) : surprenant et très frais en fin de repas

Une cuisine raffinée, des papilles en fête, un accueil discret et efficace bref une adresse à retenir absolument ! Alors à vos crayons :

Au coin des gourmets, saveurs d’Indochine
5 rue Dante
75005 Paris
Tél. : 01 43 26 12 92 (M°Maubert Mutualité)
(Réservation vivement conseillée, la salle est petite et les habitués y sont nombreux)

Les trésors de la gastronomie cambodgienne à Paris

26 juillet 2008

Plus qu’un déjeuner, c’est un moment d’évasion, une invitation au voyage qui vous attend au restaurant « La Mousson » situé dans le 1er arrondissement de la capitale.

A peine, avez-vous mis un pied à l’intérieur de la petite salle de 24 couverts que vous voilà transportés au coeur du Cambodge traditionnel sur fond de musique reposante. Des grues en papier flottent au-dessus de vos têtes …
Ici, l’accueil y est particulièrement chaleureux et souriant, la
gentillesse du maître des lieux est très agréable. Il nous invite à
découvrir les spécialités gastronomiques de la cuisine khmère et à
plonger dans ses saveurs raffinées et ses parfums subtils !


Ce midi, nous avons choisi en entrée la soupe de poisson au tamarin et la salade de liserons d’eau aux crevettes : un pur moment de bonheur pour nos papilles gustatives…

La salade cambodgienne de boeuf à la citronnelle ou le panier de vapeurs sont également savoureux.

Le choix du plat reste toujours très difficile : estouffade de poisson au lait de coco (Hamok), haché de porc et de crevette (Sach Tcha Kapik), filet mignon au caramel doux… pour enfin se décider sur le boeuf sauté à l’ail tendre à souhait et son riz sauté, le spécial Luk Lak puis le Num Banhchok Nam Ya, des vermicelles de riz avec du poulet et du crabe au lait de coco le tout servi dans un grand bol.

Par gourmandise, nous nous sommes laissés tenter par une glace au thé vert faite maison accompagnée de mini tulipes croustillantes au sésame noir et le soufflé de palme au lait de coco (Akao Tnauth) mais vous pouvez également opter pour Le riz gluant noir un peu fermenté (Ta Peir) ou encore le gâteau de riz gluant aux bananes enrobé dans une feuille de bananier (Nom Ansom).

Un conseil avant d’aller déjeuner ou dîner : passez un petit coup de téléphone pour réserver votre table. Vous pouvez également retrouver toutes ces spécialités dans le XVème arrondissement dans le restaurant portant le même nom « La Mousson ». Voici leurs coordonnées :