Archive pour le ‘Cuisine de nos régions’ catégorie

Taloa

14 novembre 2015

J’ai découvert et surtout goûté aux taloas cet été chez des amis dans le pays basque et je suis repartie avec la recette. Il s’agit d’une galette de maïs traditionnelle de cette région cuite à la poêle. On retrouve les taloas à la ventrêche et au fromage de brebis dans les fêtes basques. Salés, on les mange un peu comme un sandwich chaud, sucrés à la manière d’une crêpe épaisse. Dans la recette que l’on m’a transmise, la pâte est réalisée avec de la farine de blé et de maïs à part égale.

2015-11-14 20.00.17

Ingrédients pour 8 petites taloas environ :

200 g de farine de blé + pour le plan de travail

200 g de farine de maïs

170 ml d’eau

1 petite c. à c. de sel

2 c. à s. d’huile d’olive

2015-11-14 20.16.57

1) Dans le bol de votre robot, versez les 2 types de farine, le sel et 3/4 de l’eau. Mélangez au batteur K et ajoutez le restant d’eau voire un peu plus afin d’obtenir une belle boule de pâte assez ferme. Déposez cette boule dans un saladier fariné, couvrez d’un torchon et laissez reposer 1h à température ambiante.

2) Farinez le plan de travail et séparez la pâte en 6 à 8 pâtons selon la taille de taloa souhaité. Abaissez chaque pâton en galette ronde assez fine à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et de vos mains.

3) Versez un peu d’huile dans une poêle à crêpe bien chaude et déposez une galette une à une, 5 minutes de chaque côté. Il est possible de les cuire à la plancha.

4) Parallèlement à la confection des taloas, j’ai fait griller dans une poêle des tranches fines de poitrine fumée. Vous pouvez déposez une tranche coupée en 2 sur une galette avec quelques lamelles de fromage de brebis ou servir un taloa sous forme de sandwich en y mettant une petite sauce à l’ail pour moi, quelques feuilles de jeunes pousses et de la poitrine grillée.

2015-11-14 20.18.05Pour une version sucrée, accompagnez vos talons de basquella (pâte à tartiner basque) ou de confiture de cerise noire par exemple !

 

Tarte tatin

17 mai 2015

Une recette incontournable que je réalise depuis des années et qui fait le bonheur des petits et des grands. J’utilise un moule spécial à tarte tatin qui permet de réaliser directement le caramel sur les plaques à induction puis d’enfourner la tarte tatin au four. Le résultat est top et je ne pourrai plus m’en passer !!

Ingrédients pour 6 personnes :

Pour la pâte brisée :

200 g de farine

120 g de beurre pommade coupé en dés

15 g de sucre

2 à 3 c. à s. d’eau

1 pincée de sel

Pour le caramel :

60 g de sucre

2 c. à s. d’eau

Pour la tarte :

4 belles pommes Golden

1 sachet de sucre vanillé

80 g de beurre

80 g de sucre

1) Préchauffez votre four à 210°C.

2) Préparez la pâte brisée : mélangez à la main ou avec le batteur K de votre cher robot la farine, le beurre, le sucre, le sel et l’eau puis formez une boule. Aplatissez et filmez-la et entreposez-la au réfrigérateur 30 minutes.

3) Pelez les pommes. Coupez-les en 4 et enlevez les pépins puis faites-en des tranches régulières. Posez le moule sur feu vif avec le sucre et l’eau afin d’obtenir un caramel. Dès que le sirop prend couleur, faites tourner le moule pour répartir le caramel sur tout le fond et les parois. Laissez refroidir. Parsemez de petites noisettes de beurre, rangez la moitié des tranches de pommes régulièrement dans le fond du moule. Saupoudrez de sucre en poudre et de sucre vanillé. Parsemez à nouveau de beurre et disposez le reste des pommes puis poudrez de sucre et de quelques noisettes de beurre.

4) Etalez la pâte brisée sur une planche farinée. Couvrez les pommes avec cette pâte. Découpez-en l’excès et repliez les bords à l’intérieur du moule. Enfournez à 210°C pendant 45 minutes. Démoulez la tarte en la retournant sur un plat de présentation. Servez cette tarte froide ou tiède, nature, avec une boule de glace vanille ou une cuillère de crème fraîche épaisse.

Aile de raie sauce grenobloise

11 avril 2015

Il me restait des ailes de raie dans mon congélateur alors je vous propose un grand classique de la cuisine française avec une sauce grenobloise. Vous pouvez également préparer cette recette avec des filets de turbot.

Ingrédients pour 2 personnes :

2 ailes de raie

1 citron jaune

150 g de beurre doux

2 c. à s. de câpres

2 c. à s. de persil plat haché finement

50 g de pain

2 c. à s. d’huile d’olive

sel et poivre

1) Dans une grande casserole faites cuire les ailes de raie (pour moi vous l’avez compris elles sont congelées) au court bouillon pendant 10 minutes puis égouttez-les.

2) Pelez le citron à vif à l’aide d’un couteau d’office, coupez les suprêmes et taillez-les en petits dés, récupérez le jus. Réservez les dés de citron et le jus dans un bol.

3) Coupez le pain en petits cubes et faites dorer les croûtons dans 20 g de beurre. Réservez.

4) Faites saisir les morceaux d’aile de raie (je coupe en 2 une aile de raie) dans l’huile et ajoutez 30 g de beurre. Salez et poivrez. Faites revenir pendant 2-3 minutes en arrosant en cours de cuisson. Dressez les morceaux de raie sur une assiette chaude. Chauffez le beurre restant pour qu’il soit noisette (attention qu’il ne brûle pas !). Ajoutez les dés et jus de citron, les câpres, les petits croûtons et le persil ciselé. Nappez de sauce les ailes de raie, parsemez de fleur de sel et d’un tour de moulin à poivre. Dégustez aussitôt accompagné de pommes de terre vapeur et/ou de haricots plats.

Far breton

24 mars 2015

Un grand classique que je n’avais pas préparé depuis un moment mais qui plait toujours aux petits et aux grands ! J’ai testé la recette proposée dans le magazine Saveurs N°217 (mars 2015). Pour la préparation de la pâte, j’ai utilisé mon robot pour obtenir un appareil bien lisse.

Ingrédients pour 8 personnes :

1 l de lait

200 g de farine

200 g de sucre

4 oeufs

15 pruneaux dénoyautés

une noix de beurre pour le plat

1) Préchauffez le four à 180°C. Versez le lait dans une casserole et faites chauffer sur feu doux. Placez dans le bol du robot la farine et le sucre, installez le fouet ballon vitesse 2-3 et ajoutez les oeufs un par un tout en continuant de mélanger. Versez le lait chaud progressivement sans cesser de mélanger.

2) Beurrez un plat allant au four et répartissez les pruneaux dans le fond du plat. A l’aide d’une louche, versez la pâte sur les pruneaux.

3) Enfournez pour 50 minutes environ. Réservez au frais quelques heures avant de servir.

Bourride de lotte

29 juin 2014

Pour le déjeuner dominical, j’ai testé la recette de la bourride de lotte aux petits légumes proposée dans le magazine Saveurs du mois de juin 2014 et nous nous sommes régalés. Un plat qui sent bon le sud …

Ingrédients pour 4 personnes :

4 belles tranches de lotte (1 kg)

2 carottes

1 branche de céleri

2 blancs de poireaux

2 gousses d’ail

50 cl de vin blanc

1 feuille de laurier, quelques brins de thym

2 c. à s. d’huile d’olive + 25 g de beurre

sel et poivre

Pour l’aïoli :

2 gousses d’ail

2 jaunes d’oeuf

1 c. à c. de moutarde

5 cl d’huile de tournesol

5 cl d’huile d’olive

sel et poivre

1) Pelez les carottes. Coupez-les en petits dés réguliers ainsi que le céleri et les poireaux.

2) Faites revenir les légumes sans coloration dans une cocotte avec l’huile d’olive et le beurre. Ajoutez le vin blanc, l’ail haché. Salez et poivrez. Laissez mijoter à couvert pendant 30 minutes.

3) Posez ensuite les tranches de lotte sur les légumes, couvrez et poursuivez la cuisson 15 minutes en les retournant à  mi-temps.

4) Préparez l’aïoli (je le prépare dans mon blender) : battez les jaunes d’oeuf, avec la moutarde, l’ail haché, le sel et le poivre à la vitesse 3. Ajoutez très doucement pendant que le blender est en marche, les 2 huiles goute à goutte jusqu’à ce que le mélange épaississe comme pour une mayonnaise. Réservez dans un petit récipient.

5) Retirez délicatement les tranches de lotte, mélangez avec un fouet la moitié de l’aïoli aux légumes sans faire bouillir puis servez avec le poisson et du riz de Camargue ou des pommes de terre vapeur et le restant d’aïoli.